Le cauchemar du parking à Rome

Il y a deux ou trois ans, j’ai vu ce court-métrage au cinéma avec une copine, et on en a ri (jaune) pendant longtemps.

Je dois avouer que, par chance, je n’ai jamais eu de problème pour me garer devant chez moi, mais la question du parking est toujours d’actualité. C’est un problème continu à Rome : est-ce que je sors ce soir? Trop la flemme de prendre la voiture! Petit restaurant sur la plage? Trop la flemme de me taper les bouchons sur la via Aurelia. Petit restaurant en ville? On va jamais trouver à se garer…

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’une alternative à la voiture n’existe pas vraiment à Rome. Les lignes de métro se comptent sur les doigts d’une main, et les distances sont souvent énormes entre votre lieu de travail et chez vous. Rome est une ville plutôt étendue, chaotique, et qui se caractérise par un très petit nombre de projets urbanistiques permettant de faciliter la circulation de ses 4 millions d’habitants (agglomération incluse). Par ailleurs, la

Si vos trajets professionels vous permettent de faire sans voiture, la solution évidente est de trouver un appartement le plus central possible, pour profiter au maximum des trams et métro existants, ou mieux, prendre le vélo. Attention aux zones ZTL (Zone a traffico limitato), dont l’accès est interdit en journée,

Si vous devez utiliser votre voiture, réclechissez bien car le problème du parking est omniprésent. Les deux premières années à Rome, je vivais dans le quartier de Basilica San Paolo, au sud de la Garbatella. Un quartier très romain et vivant, avec un grand nombre de petits commerçants. Pour les trajets vers l’aéroport ou le sud de Rome, c’était idéal. Pour se garer, c’était parfait, mais dès qu’il fallait aller dans le centro storico c’était le casse-tête.

Depuis peu, nous avons craqué et avons déménagé vers le Colisée. Après de longues tergiversations sur la question de la voiture. Au final, j’ai eu de la chance car j’arrive toujours à me garer pas trop loin de chez moi. L’avantage principal est surtout que je n’hésite jamais à sortir prendre un verre ou aller au restaurant depuis que je vis dans le centre. J’ai retrouvé un peu de cette liberté que j’avais à Paris, de pouvoir décider au dernier moment, sans avoir à penser à la voiture ou aux bouchons. Et le centre ville est si pittoresque que je retombe amoureuse de Rome chaque jour!

En conclusion, je crois qu’avant de choisir un appartement à Rome, il est donc judicieux d’analyser précisément votre rythme de vie, vos envies et attentes par rapport à la ville, et de prendre en considération le facteur transport, car ce sera déterminant dans votre phase d’adaptation. Mais si vous êtes ici pour une période déterminée, essayez au maximum de profiter du centre!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s