Legging et culotte blanche

Samedi après-midi, je prenais un verre avec une Française fraîchement débarquée à Rome qui déballait son sac échangeait avec moi sur ses premières impressions de la vie à Rome. Je vous rassure, le bilan de ses 6 premiers mois était plutôt positif, elle était contente et super enthousiaste… jusqu’à ce que la conversation dérive, fatalement, sur la mode. Comme je vis en Italie depuis bien trop longtemps maintenant, j’ai tendance à ne plus porter trop attention aux différences de style entre les françaises et les italiennes. Jusqu’à ce qu’elle me demande:

Non mais qu’est-ce qu’elles ont les italiennes avec les leggings, sérieux?

Alors honnêtement, je n’ai rien contre les leggings, même si je n’en porte pas personnellement, ou du moins pas depuis 2011. Je trouve que le collant coupé aux chevilles est très peu seyant pour la silhouette, et de manière générale, quitte à mettre un collant, autant en profiter pour économiser le port des chaussettes.

Mais le point que soulevait cette jeune française n’était pas un débat sur « pour ou contre les leggings », mais plutôt: « non, carissime, le legging n’est PAS un pantalon« . C’est même Blair Waldorf qui le dit:

La Head of Fashion Police Department of New York Upper East Side a parlé, mesdames. Vous êtes en état d’arrestation pour délit de fashion epic fail qui fait mal aux yeux*

Je me souviens maintenant de m’être beaucoup outrée, pendant mes premières années à Rome, de voir défiler les filles avec des leggings portés comme un pantalon, avec des chaussures plus ou moins de bon gout, et surtout, surtout, un T-shirt bien trop court leur découvrant le postérieur.

Si un journaliste du monde s’est fendu cet hiver d’un article très fourni sur l’histoire du legging, de la Renaissance à nos jours, en passant par YSL et Madonna, selon moi le port du lycra fluo est tout à fait admissible à la salle de sport, mais fortement déconseillé dans la rue. Et ce ne sont pas seulement les pimbêches de Françaises que nous sommes qui le disent. Figurez-vous que certaines Italiennes se sont également révoltées récemment contre cet outrage à la bienséance. L’article est hilarant, mais pour celles qui ne parlent ni ne lisent l’italien, en bonne âme que je suis, je vous colle ci-dessous la substantifique moelle de ce vénéneux plaidoyer.

Culotte Blanche ou… pas de culotte du tout!
La Blogueuse italienne est sans pitié
Mouais…
Notez que la version de Kim est très très limite…

On en voit probablement aussi à Paris me direz-vous, mais ici c’est vraiment l’uniforme de prédilection de la romaine en week-end (ou au bureau d’ailleurs..). Via del Corso un samedi après-midi c’est le défilé. Quant à mes copines françaises qui s’insurgent contre ces fessiers découverts, prenez votre mal en patience, le journaliste du Monde a l’air de dire que ça va etre super tendance cet été, car grâce à son « faible coût de production (pas de finitions à la main ou de matières coûteuses)« , le legging « représente un fort potentiel commercial, du prêt-à-porter aux maisons de luxe« . Mais le pire est à venir pour la saison printemps-été 2014, car visiblement « Sa version estivale au-dessus du genou, dans l’esprit des shorts moulants portés par les cyclistes, a déjà été vue chez Neil Barrett, Pièce d’Anarchive ou encore Emilio Pucci »

Préparez-vous. Ils arrivent.

Printemps/Eté 2014: les cyclistes écraseront tout sur leur passage (Source: Giphy.com)
Cocotte avec son vélo dans les escaliers de Piazza di Spagna, so chic! (Source: Gif from giphy.com)

—————————————————————————————————–

* Spéciale dédicace à cette jeune fille qui se baladait un samedi soir à Testaccio, avec un vieux legging qui tirait tellement sur les fesses qu’on apercevait très distinctement sa culotte blanche au travers. Su-per-chic.

Publicités

7 réflexions sur “Legging et culotte blanche

      1. Je confirme, on en a ici aussi (plutôt version sans culotte que culotte blanche par contre). Ce qui est d’autant plus incompréhensible vu qu’il fait 30 degrés… Ah moins que ça ne soit pour ne pas avoir trop chaud qu’elles ne mettent pas de jupe par dessus ! Mais oui quelle idiote ! Moi qui avait remisé mes collants aux oubliettes en arrivant à La Réunion, c’était la jupe qu’il fallait abandonner !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s