Ouate dze feuque?

Je marchais tranquille ine dze striite tu vois, en traînant des pieds et ma valise, âte naïte. Quand soudain, au croisement d’une rue, je vois un gaï onn’ euh scooter arriver du boulevard et se diriger dangereusement vers mes petits pieds traînants.

Ni une ni toû, je marque un temps d’arrêt, en modalité ouate dze feuque ??? Arr’ iou kiddinngue mi tu vas me rouler dessus gros bâtard! Tu te calmes maï frennde ! Mais le gaï a un regard torve et bizarrement fixé sur moi, genre je te vois donte’ oueurri baby. Toute outrée que je suis, je oueurri not. Alors qu’il se rapproche je note que son look ize note fixed âte mi, mais à mon sac, que j’avais bien pris la précaution de mettre en bandoulière au cas où il y aurait des voleurs, des bandits, somme cif iou nao?

Iesse indiide, le gaï sort son bras que je regarde ine slow mochione attraper mon sac, le scooter lancé âte häye spiide dans la ruelle, la chaîne se détacher et ses maillons voler en éclats, kling kling kling, et mon petit cri étouffé et ridiquelousse. HEYaaahjk….?!!!

Me voilà toute couillonne, les bras ballants, ouatchinngue dze gaï draïvinngue off ine dze striite. Avec maï bague. Et ma laïfe innsaïde. Je sais pas si j’ai envie de pleurer, de hurler ou de rire. Du coup je fais nocinngue de chez nocinngue. Je reprends ma valoche et mon chemin. J’étais pourtant à 100 mètres de la stéchionne toû teïke maï train.

giphy

Depuis c’est ravioli, la police, la plainte, vol à la tire classique. Dze classic zeft elles m’ont dit les copss’. Je suis contente en vrai de pas m’être retrouvée un couteau sous la gorge, même si j’aurais préféré qu’on discute deux minutes tu vois? Qu’on s’arrange.

Par ailleurs aïe ouile note taulque de l’emmerdement maximum des papiers à refaire, et puis c’est con mais je communique par la présente que aïe ouile note guive un cent aux pauvres dans la rue, dans le métro, partout, car le salop a pris leur part pour les 40 prochaines années. Et je sais pas sur quel scooter il roulait mais je suis sûre qu’il y a un gars qui a pleuré son moyen de locomotion pendant plusieurs semaines.

Ne comptez pas sur moi pour vous déconseiller de visiter Naples pour autant, ce serait trop bête. Mais de manière générale si vous y passez soyez alertes, évitez de prendre vos papiers sur vous dans la rue, évitez de vous balader avec des objets de valeur ou autre, car le vol à la tire est une spécialité locale, un peu comme la pizza. Mais c’est la première fois que ça m’arrive en 5 ans donc pas la peine de pétocher non plus!

Si vous écoutez les italiens parler, même les napolitains d’ailleurs, Naples est la ville la plus dangereuse au monde. Ne vous laissez pas trop influencer par ceux qui vous diront de ne surtout pas aller dans le quartier espagnol ou autre, sinon vous risquez de tout rater. L’ambiance, ce sont aussi ces ruelles pittoresques dans lesquelles vous trouverez les petits restos typiques. Mais voilà, pas la peine de tenter le diable non plus.

Allez, je vais chercher mon passeport à l’ambassade. Merci 2015!

Publicités

2 réflexions sur “Ouate dze feuque?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s