Le foot à l’italienne

Hier j’ai regardé un match de foot. Je sais c’est foo(t).

C’était ça ou me retrouver toute seule dans des bureaux désertés. Je ne sais pas comment l’Euro est vécu dans les autres pays d’Europe mais ici en Italie on parle de sport national et lorsque l’équipe national joue, le monde s’arrête. Littéralement.

Les italiens sont prêts à tout pour supporter « gli azzurri ». Le 13 juin dernier les chauffeurs de bus de l’ATAC – la RATP romaine- avaient annoncé une grève des transports de 4 heures de 20h30 à minuit… Pile au moment du match Italie-Belgique. Comme par hasard!

Bref, j’ai suivi mes collègues pour voir le match – ils m’ont appâtée en me disant qu’il y aurait de la bière. Je suis une fille facile simple.

Et j’ai aimé ça. Pas tant regarder le foot, mais regarder les italiens regarder le foot.

Aperçu d’une tranche de culture de la péninsule.

!!!! POULETTES ALERTE !!! ce post contient des tweet de Téléfoot. Âmes sensibles s’abstenir.

Le sélectionneur si détesté il y a quelques mois par les romains est devenu un mythe vivant 

Antonio Conte a vécu le match en vrai italien: nerveux, agité, colérique et enthousiaste. Non content d’avoir un but d’avance dès la première mi-temps, qu’il sait n’être pas suffisant pour s’assurer la victoire contre les espagnols, il s’énerve et donne un coup de pied dans le ballon à peine sorti en touche. ***cris du public- mais que fait-il? Il veut rentrer sur le terrain! Fantastique !***

Il s’arrache les cheveux, se griffe le visage presque et à la victoire il défonce le banc de touche et grimpe dans le public. Du grand cinoche.

Les Italiens exultent!

 

Joie intense du carton jaune de Thiago Motta

En France si on n’aime pas un joueur on râle mais globalement on fait confiance à Dédé le sélectionneur.

En Italie quand Thiago Motta se prend un carton jaune la réaction c’est ça :

giphy

Les italiens le détestent et ont décrété qu’il était lent et un peu benêt, et par conséquent parfait indigne de porter le numéro 10 en équipe nationale. Du jamais vu, je ne vous raconte pas ma surprise. J’ai cru que j’avais encore raté un but mais non, l’euphorie était bien pour un carton jaune contre un joueur de leur propre équipe.

La Ola pour Vieri, le womanizer

Si vous avez suivi le match comme moi sans connaître toute l’histoire du football italien ces images seront passées totalement inaperçues.

194734307-60f7a48d-4b11-4c2d-8df7-5601303519ed

Pour les Italiens c’était festival. « Grandeeeeeee ». Mieux que marquer un but : se faire prendre en flagrant délit de DonJuanisme à la télé avec un top model.

200

 

En conclusion un bon italien est un italien qui a le sens chaud, qui a chopé un top model mais qui n’a pas l’air d’un gros demeuré.

A còté les match de l’équipe de France sont légèrement tristounet tu vois ce que je veux dire?

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le foot à l’italienne

  1. Aahah mon mec est d’origine italienne et avant cet été j’avais pas compris l’importance du foot en Italie: à chaque nouvelle personne qu’on croisait dans son village j’avais le droit de savoir quelle équipe il supportant avant même de connaitre le nom de ladite personne. J’ai toujours du mal à concevoir le moment de déprime quand l’équipe tant soutenue perd, mais je me fais petite en observant ça d’une façon anthropologique. Un vrai folklore le foot en Italie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s